Espace des sciences : le programme d'avril à juin

Les phénomènes qui, dans notre environnement naturel et sociétal, présentent des risques, sont de nature à inquiéter et, parfois même, faire peur. En améliorant notre compréhension des mécanismes impliqués, la science nous prépare à une approche plus sereine et mesurée de ces risques comme l’illustrent les trois prochaines conférences de l’Espace des Sciences.

SÉISMES EN BRETAGNE : OÙ, POURQUOI, COMMENT ?

Mercredi 24 avril, à 20h30, Chambre de Commerce et d’Industrie de Morlaix
Par Jacques DÉVERCHÈRE
Professeur des Universités à l'Université de Bretagne Occidentale, Institut Universitaire Européen de la Mer.
L’activité sismique en Bretagne se manifeste le plus souvent par des secousses de faible intensité.
On s’interrogera d’abord sur l'origine des tremblements de terre en domaine intra-plaque et on montrera comment les sismologues les mesurent et les évaluent. Les déformations actuelles, autour et au sein de la plaque européenne, sont connues notamment par les mesures géodésiques permanentes et les catalogues de sismicité à différentes échelles (Europe, France, Bretagne).
Comment les scientifiques comprennent-ils l'origine des séismes bretons ? Il faut, pour cela, évaluer les facteurs qui déterminent les contraintes intra-plaque et leurs variations temporelles (y compris le rôle du climat) et qui vont finalement déclencher des ruptures sismiques d’une certaine magnitude.
Que faire face à ces phénomènes et pour envisager l’avenir face à ce qui constitue de fait une menace : prédire ou prévenir ?

LES MALADIES DE LA MÉMOIRE : QU’EST-CE QUE C’EST ? COMMENT ÇA MARCHE ? COMMENT AGIR ?

Mercredi 15 mai, à 20h30, Chambre de Commerce et d’Industrie de Morlaix
SUR RÉSERVATION
Par Émilie CHRÉTIEN
Coordinatrice de site en recherche clinique dans le domaine des maladies neurodégénératives, Centre Mémoire de Ressources et de Recherche, CHU Rennes.
Pour bien fonctionner, notre cerveau a besoin d’oublier. Il serait invivable de se souvenir de tout !
Mais que se passe-t-il lorsque ces oublis persistent, deviennent des troubles de la mémoire qui gênent puis interfèrent avec notre vie quotidienne ? Quels sont les mécanismes à l’origine de ces troubles ? Comment et pourquoi évoluent-ils ? Comment peut-on agir pour s’en préserver ou pour retarder leur évolution ?
Après la description des différents types de mémoire, nous aborderons les maladies de la mémoire, les facteurs de risque associés et les causes connues.
Nous verrons également la façon dont ces maladies sont identifiées et prises en charge dans le cadre des soins, notamment au Centre de Mémoire, de Ressources et de Recherche (CMRR) de Rennes.
Enfin, nous présenterons les outils thérapeutiques, existants et à venir, développés par la recherche, pour stopper ou retarder l’évolution des troubles de la mémoire et les symptômes associés.

DU MERVEILLEUX CACHÉ DANS LE QUOTIDIEN

Mercredi 26 juin, à 20h30, Chambre de Commerce et d’Industrie de Morlaix
Par José BICO et Benoit ROMAN
José Bico est enseignant chercheur à l'ESPCI (École Supérieure de Physique et chimie Industrielle de Paris) et anime les conférences expérimentales de l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes.
Benoît Roman est directeur de recherche à l'ESPCI (École Supérieure de Physique et chimie Industrielle de Paris).
Tous deux travaillent à la charnière entre mécanique et physique au sein du département PMMH.
De nombreux objets nous sont parfois si familiers que nous n’y prêtons pas attention.
Comment réapprendre à voir le monde ?
De l’élégante forme d’un drapé, d’une voûte, voire d’une affiche déchirée, en passant par la tenue mécanique d’un édifice ou la solidité de la nacre, les physiciens nous révèlent, à l’aide de quelques expériences, les mécanismes qui régissent l’impalpable beauté du quotidien.
 
Séance de dédicaces à l’issue de la conférence
En présence de la librairie morlaisienne « À LA LETTRE THÉ »
« Du merveilleux caché dans le quotidien, la physique de l’élégance » (Flammarion, 2018)