Nouvelle organisation du stationnement au centre-ville : mise en place d’un dispositif expérimental

La Ville a profité de la fin du contrat de gestion déléguée du stationnement payant pour engager, parallèlement, un travail d’analyse des conditions de stationnement dans le centre-ville et revoir l’organisation du stationnement.
En pratique, la Ville a consulté la population morlaisienne et les professionnels installés dans le centre-ville afin de mettre en œuvre, de façon expérimentale, sur le 1er trimestre 2020, une nouvelle organisation du stationnement.
Les citoyens ont ainsi été consultés le samedi 30 novembre et les professionnels du centre-ville (commerçants, professionnels médicaux ou paramédicaux, professionnels libéraux, artisans, etc.) entre le samedi 14 et le mercredi 18 décembre. Le questionnaire a été élaboré par un groupe de travail constitué d’élus municipaux de la majorité et de l’opposition.
Il ressort de ces consultations que la nouvelle organisation doit permettre :
•    d’augmenter les zones bleues ;
•    de fixer des périodes fixes de gratuité ;
•    de supprimer les parcs sous enclos ;
•    de réserver des parkings aux riverains et aux commerçants à plus de 300 mètres du centre-ville ;
•    de maintenir le volume de parking, au besoin en les végétalisant ;
•    de renforcer la place réservée aux deux-roues.

La phase d’expérimentation : ce qui va changer

Sur le fondement de ces deux consultations, une phase expérimentale de la nouvelle organisation du stationnement en centre-ville sera mise en place à compter du
lundi 6 janvier 2020  et ce, pendant 3 mois.
Suppression des parkings sous barrières
Les parkings sous barrières des places Cornic, de Gaulle et Allende sont supprimés et sont remplacés, pour les places Cornic et Allende, par des horodateurs. Le stationnement sur les places des Otages, de Viarmes et des Jacobins reste sous horodateurs, avec le même tarif qu'appliqué jusqu’ici.

Sont donc concernées par du stationnement payant sous horodateurs les seules places Cornic, des Otages, de Viarmes et des Jacobins et Allende, avec un stationnement limité à 2 heures – il n’y a donc plus de zone verte ou orange. Tous les autres espaces de stationnement du centre-ville deviennent donc gratuits (en zone bleue ou libres).

Extension des zones bleues
Les parkings des places de Gaulle et du Dossen, celui situé devant la CPAM rue de Brest, et ceux de la rue Gambetta et de l’allée du Poan Ben passent en zone bleue.
Les places latérales de stationnement sur voirie autour des places Cornic, des Otages et Allende passent également en zone bleue, c’est-à-dire avec stationnement gratuit limité à 1 heure 30 (90 minutes).
Afin d’accompagner l’extension des zones bleues, des disques bleus seront proposés gratuitement aux usagers du centre-ville. Ils seront disponibles à l’accueil de l’Hôtel de Ville.

Ce sont ainsi 450 nouvelles places qui sont proposées en zone bleue aux usagers du centre-ville.

Au-delà de ce premier cercle rapproché, un stationnement gratuit et partagé avec les riverains et les professionnels
Les parkings situés dans la grande couronne, c'est-à-dire les parkings de la CAF, du Pouliet et de la place René Cassin, de même que celui du square Weygand ou la rue de la Villeneuve restent naturellement gratuits.
À ces derniers s’ajoute désormais le parking de la place Traoulen et le parking situé entre le cinéma Le Rialto et le magasin Intermarché, qui deviennent gratuits (soit 66 places).
Ces espaces sont toutefois ouverts aux résidents et aux professionnels installés dans le centre-ville.

La gratuité du stationnement le samedi après-midi
Plébiscitée par 63,4 % des citoyens et 56,98 % des commerçants ayant répondu à la consultation, il est décidé d’instaurer la gratuité du stationnement sur des périodes fixes. Ainsi, pour accompagner la flânerie et la revitalisation du centre-ville, la gratuité du stationnement sur les places sous horodateurs sera proposée, le samedi après-midi, pendant la période expérimentale.
 
De nouveaux espaces pour les deux-roues
En complément des espaces aménagés pour une circulation sécurisée des vélos, de nouveaux espaces seront aménagés pour le stationnement les deux-roues et, en particulier, des vélos, en concertation avec l’association APAV (À Pied et À Vélo) du Pays de Morlaix.

Amende et forfait post-stationnement en cas de non-respect des durées et conditions de stationnement
L’expérimentation des nouvelles règles de stationnement n’exonère cependant pas les usagers de respecter les obligations liées aux différentes réglementations. Ainsi, le dépassement de la durée de stationnement autorisée en zone bleue expose le contrevenant à une amende de 35 € - montant national. Le non-paiement ou l’insuffisance de paiement dans les espaces sous horodateurs exposeront les contrevenants à un forfait post-stationnement de 17 € - le montant, fixé par le conseil municipal, demeure inchangé.

Les abonnements en cours resteront valables pendant la période expérimentale
Les abonnements souscrits auprès de la société Indigo qui sont en cours de validité, demeurent utilisables sur toutes les zones soumises au stationnement sous horodateurs. Ces abonnements ne créent toutefois pas de droits sur les zones bleues où seuls les disques bleus justifient le stationnement.

Abonnement "résidents" et "professionnels installés en centre-ville"

Sous réserve d'un seul macaron par foyer fiscal ou par établissement, et sur justificatif*, les résidents ou professionnels du centre-ville peuvent souscrire un abonnement pour la durée de l'expérimentation les autorisant à stationner, à leur convenance, sur l’une des 450 places proposées sur les parkings centraux (Allende, Jacobins, Viarmes, Otages, Cornic et De Gaulle), qu’elles soient en zone bleue ou sous horodateur. En revanche, cet abonnement ne permet pas de stationner sur les voies latérales afin d'assurer la rotation à proximité immédiate des commerces.
Le montant de l'abonnement, réservé aux seuls résidents du centre-ville et aux professionnels installés dans le centre-ville, est de 75 € pour la période de l’expérimentation.
* justificatif de domicile, Kbis ou équivalent

Retrouvez les détails des nouvelles modalités dans le dépliant